• Le séchage

    Voici une des meilleures façons de faire sécher les plantes pour conserver la teneur maximala en THC.

    Coupez la plante mûre entière à la base et suspendez-la à une corde la tête en bas pour qu'elle sèche.
    Essayez de faire en sorte que les plantes ne se touchent pas entre elles afin d'éviter un séchage peu uniforme et prévenir l'apparition de moisissure.
    Maintenez l'humidité entre 50 et 60% et la température entre 15 et 21°C.
    La pièce devrait être dans l'obscurité, étarit donné que la lumière, et plus encore.1es rayons du soleil, dégradent le THC.
    Un extracteur d'air et une bonne ventilation peuvent être nécessaires pour réguler la chaleur et l'humidité.
    On peut aussi choisir d'utiliser un déshumidificateurou un système à air conditionné.N'orientez pas les ventilateurs directement sur les plantes pendant leur séchage car celui-ci serait irrégulier.
    En fonction des conditions atmosphériques, de la taille et la densité des plantes et des têtes, celles-ci devraient être sèches au point de pouvoir être fumées au bout d'une semaine. Les
    plantes qu'on laisse sécher avec leurs grandes feuilles mettent plus longtemps que celles à qui on les a retirées.
    Vérifiez si la plante est sèche en faisant plier une branche. Elle doit casser net. Les têtes doivent être sèches au toucher. Elles doivent se consumer relativement bien.
    Lorsqu'elles sont sèches, manucurez les têtes avec beaucoup de précaution en coupant les grandes feuilles à leur point d'insertion sur la tige. Si on laisse le pétiole (tige de la feuille), la moisissure
    guette Taillez les petites feuilles - sur lesquelles on ne voit pas de résine -- qui dépassent des têtes.
    Les plus belles auront une forme arrondie.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :